En quoi la gestion d’un site web est un divertissement ?

La gestion d’un site internet revêt de nombreuses tâches, comme la maintenance, l’animation mais aussi le référencement. Si la maintenance est souvent prise en charge par l’hébergeur du site ou le concepteur du site, l’animation du site, ce que l’on appelle communément le webmastering, peut-être assumée par le webmaster lui-même puisque ce travail, depuis l’arrivée des blogs, ne nécessite aucune connaissance particulière (ni html, ni php, ni CSS), tout au plus un bon style d’écriture, des qualités orthographiques et une bonne connaissance des réseaux sociaux. Nous verrons que le webmaster néophyte pourra s’occuper également s’occuper du référencement de son site sans faire appel aux services d’un professionnel.

La maintenance

Comme nous l’avons indiqué précédemment, la gestion technique d’un site est la plupart du temps assurée par l’hébergeur (par exemple OVH) et le prestataire qui a créé le site (en échange généralement d’un abonnement). Cependant, avec l’arrivée des plateformes de Blogging et des CMS (Content Management System) tels que WordPress, Joomla ou Prestashop pour les sites de vente, les « webmasters en herbe » peuvent assumée toutes les tâches relatives à la maintenance de leur site : mise à jour du CMS, installation, désinstallation et actualisation de plugins (extensions sur WordPress)…

Le webmastering

Le webmastering consiste à faire vivre son site internet. L’animation d’un site passe par la mise à jour de son contenu (par exemple des actualités, des nouvelles photos…), par le partage et la promotion des articles sur les réseaux sociaux (ce que l’on appelle communément le Community management), la mise en place d’événements comme par exemple un concours. L’intérêt de ces opérations quotidiennes est bien évidemment de générer du trafic sur ces pages et de fidéliser les visiteurs, de manière à améliorer les statistiques sur Google Analytics (taux de rebond, nouveaux visiteurs, « returning visitors »…). On sait d’ailleurs que le moteur de recherche Google pend aujourd’hui en considération ces données pour évaluer la qualité du contenu d’un site, au regard du comportement des internautes, et positionner ses pages. Tout le monde pourra reconnaître que tout webmaster n’ayant suivi aucune formation de webmastering, sera à la hauteur de ce travail, du moins pourra s’initier lui-même à ces tâches au fil du temps.

Le référencement

Le référencement représente toutes les tâches nécessaires pour positionner un site internet sur les moteurs de recherche tel que Google. Le référencement (SEM : Search Engine Marketing) est une succession de différents domaines : le référencement payant (SEA : Search Engine Advertising) qui revient à acheter des espaces publicitaires sur les pages du moteur de recherche ou des sites collaborant avec celui-ci (ex : Adwords). Le référencement sur les réseaux sociaux (SMO : Social Media Optimization). Enfin, le référencement « naturel » (SEO : Search Engine Optimization). Nous l’avons vu plus haut, les réseaux sociaux n’est pas un secret pour la plupart des administrateurs de site et chacun d’entre eux pourra aisément promouvoir le contenu de leur site sur Facebook, Twitter ou Google+  notamment pour améliorer le positionnement de ses pages. Peut-être que le référencement vous est encore étranger, mais sachez que le maniement d’une plateforme comme Adwords reste simple. Il suffit de définir un budget, de choisir des expressions-clés ou des thématiques sur lesquels nous souhaitons voir apparaître notre site. Quant au SEO, de grandes marques ou boutiques e-commerce font appel à un consultant SEO pour le référencement naturel. Mais bon nombre de webmasters se sont pris au jeu de l’échange de liens et de la construction d’un netlinking de qualité, ont appris sur le tas en parcourant les forums (ex : webrankinfo) ou les blogs spécialisés (ex : Laurent Bourrelly). Certains ont même choisi de suivre une formation (ex : Olivier Duffez). 

 

Share Button